Ventilation

/Ventilation
Ventilation 2018-03-01T16:59:49+00:00

pourquoi ventiler?

Ventiler, c’est la santé et l’humidité, c’est le danger

Ventiler, c’est la santé
La ventilation a pour but d’évacuer l’humidité, la vapeur d’eau et la pollution liée à l’occupation des bâtiments, ce qui garantit l’hygiène des lieux et la santé des occupants. Les déperditions liées au renouvellement d’air peuvent représenter entre 15 et 20% des déperditions totales d’un logement…

L’humidité, c’est le danger
L’humidité est un point important quand on parle de qualité de l’air intérieur. Chaque personne produit près de 1.5 litre d’eau par jour, qui se répand dans le logement sous forme de vapeur. La vapeur d’eau est également produite lors de combustion du gaz, de cuisson, des bains, douches, séchage du linge…
La condensation de l’eau contenue dans l’air se fait alors sur les surfaces froides, telles les vitres et les murs, surtout mal isolés. Cette humidité favorise le développement de moisissures qui ont un impact nocif sur la santé.

Comment bien ventiler?

comment bien ventiler ?

Ventiler oui, mais bien ventiler

Ventiler est une nécessité, mais il faut le faire à bon escient et sans dépense superflue d’énergie. Savoir utiliser le système dont on dispose, connaître les solutions techniques disponibles permet de bien choisir entre les divers systèmes.
Pour conserver un taux d’humidité idéal dans l’atmosphère intérieure (entre 40 et 60%), il convient de renouveler l’air par une ventilation, simple flux, ou double flux…
Un professionnel tel que Satel vous conseillera pour concevoir et dimensionner l’installation qui convient à votre habitation.

nos conseils pour votre ventilation

nos conseils pour votre ventilation

Le principal avantage d’une Double Flux se situe au niveau des économies d’énergies par récupération de calories. Cette récupération est bien plus importante que dans le cas d’une VMC Simple Flux Hygroréglable classique.

Cela représente un gain important sur le coût du chauffage.

L’air entrant est filtré pour améliorer la qualité de l’air ambiant. L’air extérieur peut-être préchauffé ou rafraîchit pour s’adapter à la température de la pièce.

Contrairement à une VMC Simple Flux, on ne ressent pas la sensation de courant d’air froid et on a une meilleure répartition de la chaleur dans les pièces de vie.

ventilation simple flux

ventilation simple flux

C’est le système le plus couramment employé dans l’habitat individuel.

Les entrées d’air sont placées dans les pièces à vivre généralement au niveau des fenêtres. Quant aux bouches d’extraction de l’air, elles sont placées au niveau des pièces humides (salle de bain, cuisine, buanderie) et reliées à un groupe d’extraction motorisé. L’air extérieur neuf est aspiré par le groupe d’extraction tout d’abord vers les pièces sèches, puis vers les pièces humides, puis vers les bouches d’extraction. Pour que le passage de l’air puisse se faire, même portes fermées, il convient de raboter le dessous des portes intérieures pour laisser un passage.
A débit constant, on parle d’une ventilation simple flux autoréglable. Seul un enclenchement manuel au niveau de la bouche de la cuisine peut provoquer un débit d’air plus important. Le simple flux hygroréglable voit son débit d’air varier en fonction de l’humidité intérieure, ce qui garantit une évacuation plus rapide de l’air très humide tout en limitant les gaspillages. Que ce soit pour réaliser un diagnostic ou pour toute question concernant la ventilation de votre habitation, nos experts sauront vous conseiller en toute transparence.

autres systèmes simple flux

VMC gaz : elle évacue par le même réseau l’air vicié du logement, et les produits de combustion d’une chaudière ou d’un chauffe-eau à gaz.

VMR ou Ventilation Mécanique Répartie : elle est constituée d’aérateurs individuels placés dans une pièce de service. Elle fonctionne comme une VMC classique.

ventilation double flux

ventilation double flux

Réchauffer l’air neuf introduit dans le logement en récupérant la chaleur de l’air évacué.

Dans une maison basse consommation, la ventilation mécanique est souvent à double flux : l’air ne pénètre pas par des entrées d’air dans les fenêtres mais par un conduit central qui le distribue ensuite dans les pièces principales.
Un échangeur de chaleur situé généralement dans le volume habitable et chauffé permet à l’air sortant de céder sa chaleur à l’air entrant qui est préchauffé sans mélange des deux flux d’air.
Cet équipement, plus coûteux à installer qu’une VMC simple flux, permet des économies de chauffage importantes (jusqu’à 30 %) en récupérant jusqu’à 70 % (90 % dans les systèmes haute performance) de l’énergie contenue dans l’air vicié extrait et en profitant de la chaleur dégagée par la cuisson ou la toilette.

Demander un devis

Effectuez votre demande de projet en ligne

Remplissez les champs ci-dessous, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique personnalisée qui peut en découler